IGBMC

RECRUTEMENT


Un des tout premiers centres de recherche européens en biomédecine, l'IGBMC se consacre à l'étude du génome des eucaryotes supérieurs et au contrôle de l'expression génétique ainsi qu'à l'analyse de la fonction des gènes et protéines. Ces connaissances sont appliquées à l'étude des pathologies humaines comme le cancer et les maladies génétiques.

Rôle Du Facteur De Transcription Rfx6 Dans La Fonction Et Le Maintien Des Cellules Alpha Sécrétrices De Glucagon

Reference : PhD Student

Les îlots pancréatiques sont des micro-organes contenant cinq types cellulaires endocriniens différents. Ces cellules comprennent les cellules alpha et bêta qui sécrètent respectivement l’insuline et le glucagon qui régulent de concert la glycémie. L'insuline stimule l'assimilation du glucose par le foie, les muscles squelettiques et le tissu adipeux. En revanche, le glucagon contrecarre l'action de l'insuline en agissant sur le foie pour stimuler la glycogénolyse et la gluconéogenèse, augmentant ainsi la concentration de glucose dans le sang.
Une production insuffisante d'insuline ou une diminution de son efficacité entraine une hyperglycémie et le diabète. Il a été proposé que la défaillance des cellules bêta dans le diabète pourrait résulter d'une perte de leur identité fonctionnelle résultant de leur dédifférenciation (Talchai et al, Cell, 2012).

 

Une dérégulation des cellules alpha est également observée dans le diabète et contribue à l'hyperglycémie (Campbell et Drucker, Rev. Endocrinology, 2015). Il est important de noter que plusieurs études récentes ont révélé la plasticité extraordinaire des cellules alpha qui peuvent être converties en cellules bêta
sécrétrices d'insuline par différents moyens (Ben-Othman et al., Cell 2017). Conséquemment, la promotion de la conversion des cellules alpha en cellule bêta est également envisagée comme une stratégie alternative pour traiter le diabète. Dans ce contexte, nos objectifs sont de comprendre comment les cellules insulaires acquièrent et maintiennent leur identité fonctionnelle.

 

Le but du projet de thèse est de déterminer le rôle du facteur de transcription Rfx6 (Soyer et al., Development 2010) dans la fonction des cellules alpha dans le pancréas adulte. Nous avons montré que, chez l'embryon de souris, Rfx6 est strictement
nécessaire pour le développement des cellules alpha et bêta et que les souris déficientes en Rfx6 meurent postpartum de diabète (Piccand et al., Cell, 2014). De même, les mutations de Rfx6 chez l'homme entrainent un diabète néonatal (Smith et al., Nature, 2010). L'inactivation conditionnelle de Rfx6 dans les
cellules bêta du pancréas adulte, a révélé que Rfx6 régule directement l’expression de gènes clés régulant la sécrétion d’insuline stimulée par le glucose. De plus, Rfx6 est essentiel pour le maintien de l'identité des cellules bêta en réprimant les gènes dits « interdits » (Piccand et al., Cell Reports 2014).
L'inactivation conditionnelle de Rfx6 dans les cellules alpha sera réalisée dans le pancréas des souris Rfx6fl/fl; TetO-CreERT2, Glu-rtTA qui ont déjà été générées. Dans ce modèle, un exon floxé critique de Rfx6 sera délété spécifiquement dans une cellule alpha après traitement Doxycyline. Nous allons
d'abord examiner si l'homéostasie du glucose et la production et /ou la sécrétion de glucagon sont altérées lors de l'élimination de Rfx6. Par RT-qPCR, nous testerons si l'expression des facteurs de transcription contrôlant le maintien des cellules alpha sont affectées comme Arx, Pax6, Brn4, Isl1, Foxa1, Foxa2. Ensuite, par RNASeq et ChIPSeq nous identifierons le panel complet de
gènes régulé par Rfx6 spécifiquement dans les cellules alpha. Par comparaison avec des expériences similaires réalisées dans les cellules bêta nous pourrons ainsi décrypter les programmes génétiques communs et spécifiques, Rfx6- dépendants, dans les cellules alpha et bêta. Enfin, nous allons tester si l’absence de Rfx6 dans les cellules alpha inhibe ou favorise leur plasticité en
évaluant la conversion alpha vers bêta stimulé par le GABA.

 


Ces études éclairciront le rôle différentiel de Rfx6 dans la fonction et l’identité des cellules alpha et beta et contribueront à élucider les mécanismes sousjacents de la physiopathologie du diabète néonatal résultant de mutations dans le gène Rfx6 chez l’homme.

 

Compétences

 

Des compétences à la fois théoriques et pratiques en Génétique de la souris, en Immunohistochimie, Biologie Moléculaire et Bioinformatique sont souhaitées.
Motivation, rigueur et esprit d'équipe sont indispensables.
Bon niveau d’anglais indispensable.

 

Expertises

 

Mise en oeuvre d'un projet de recherche: étude bibliographique menant à l'identification des questions non résolues, définition des stratégies expérimentales permettant d'y répondre, mise en oeuvre des expériences, analyse critique des résultats et mise en perspective, rédaction des résultats en vue de leur publication. Présentation des résultats obtenus en anglais au cours de congrès.
Acquisition d'expertises techniques en Génétqiue de la souris, Métabolisme, Bioinformatique, Biologie Moléculaire, mmunohistochimie.

Votre candidature

Date limite de candidature : 1 novembre 2017