4 départements de recherche
750 employés
45 nationalités
55 équipes de recherche
16 lauréats ERC
260 publications par an
24000 m² de laboratoires

Soutenez-nous via

Fondation universite de Strasbourg

photo

Chef d'équipe

Jocelyn LAPORTE
jocelyn.laporte@igbmc.fr
Tel. : +33 (0)3 88 65 34 12

Les chiffres

49 équipes de recherche
126 chercheurs
63 post-doctorants
118 doctorants
180 ingénieurs & techniciens
2 masters
114 administratifs & services généraux 110 personnels ICS

Accès direct

Recrutement

Nouvelles Approches Thérapeutiques Pour Les Myopathies

Reference : PhD Student

Publication de l'offre : 22 mars 2017

Directeur de Thèse : KOCH BELINDA

 

Les myopathies sont des maladies héréditaires graves qui ont un impact important sur la qualité de vie des patients, sur leur famille et sur notre système de soins. Elles se manifestent par une faiblesse musculaire avec parfois des douleurs musculaires et peuvent conduire à une diminution de la fonction respiratoire, de l'autonomie et de la durée de vie. Elles affectent les individus dès la naissance ou avec un début plus tardif. Il n'y a pas de
traitement spécifique pour la plupart d'entre elles. Notre objectif est de valider de nouvelles preuves de concepts thérapeutiques pour différentes myopathies.

 

Dans l'équipe, nous avons déjà identifié la dynamine (DNM2) comme cible thérapeutique pour une myopathie congénitale sévère appelée myopathie myotubulaire. Nous avons montré que la diminution / normalisation contrôlée du niveau de DNM2 dans un modèle de souris myopathie myotubulaire peut prévenir et guérir la maladie très efficacement. DNM2 est une protéine
ubiquitaire et un régulateur majeur du trafic des membranes et des protéines.

 

Nous posons donc l'hypothèse que DNM2 peut être une cible thérapeutique plus générale pour d'autres myopathies et maladies neuromusculaires, et des données préliminaires suggèrent que c'est le cas au moins dans d'autres
myopathies congénitales.

 

Afin de valider d’avantage la régulation contrôlée de DNM2 comme approche thérapeutique pour différentes myopathies et de déchiffrer plus en détail le mécanisme de sauvetage, le doctorant devra:

-caractériser le niveau et l'activité de DNM2 dans des échantillons de patients et de modèles de souris par biologie moléculaire et des dosages enzymatiques.-moduler le niveau de DNM2 dans des modèles souris de myopathies sélectionnées par croisement génétique avec des souris exprimant différents
niveaux de DNM2 (disponibles dans le laboratoire), ainsi que par une inhibition aiguë par ARN interférent en utilisant la transduction virale de shRNA ou des oligonucleotides.

- évaluer l'étendue de la rémission de la maladie en utilisant des tests de comportement in vivo, l'imagerie intravitale, la mesure de force, l'histologie et la biologie moléculaire.

-détailler le mécanisme cellulaire du sauvetage en identifiant l'altération cellulaire due à la maladie qui est sauvée par cette thérapie, par une analyse intégrée (transcriptome et protéome).

 

Ce projet conduira à la validation de nouvelles stratégies thérapeutiques pour plusieurs myopathies et identifiera potentiellement des biomarqueurs de la maladie utiles pour les futurs essais chez l'humain. Il sera mené conjointement
avec la start-up Dynacure (Illkirch) qui développe de telles stratégies vers la clinique.

 

Compétences

 

-connaissances en biologie moléculaire et physiologie
-intérêt pour les maladies génétiques, la physiologie et la thérapie
-expérience de stage en laboratoire
-intérêt pour l’analyse de modèles animaux (souris)
-esprit critique et ethique scientifique
-capacité à une certaine autonomie
-motivation à apprendre et à travailler en equipe

 

Expertises Techniques :

 

-culture cellulaire
-imagerie confocale et intravitale
-phénotypage de modèles souris
-ARN interférence
-transfert génique avec vecteurs viraux
-thérapie par oligonucléotides
-analyse omics (transcriptome, protéome)

 

Générales :

 

-conduire un projet de recherche en autonomie (choix des stratégies, réalisation, analyse et validation)
-présentation des résultats par écrit (publication, poster) et oral (congrès)
-participation aux demandes de financements et écriture de publications

Votre candidature

Date limite de candidature : 1 novembre 2017

Imprimer Envoyer

Université de Strasbourg
INSERM
CNRS

IGBMC - CNRS UMR 7104 - Inserm U 964
1 rue Laurent Fries / BP 10142 / 67404 Illkirch CEDEX / France Tél +33 (0)3 88 65 32 00 / Fax +33 (0)3 88 65 32 01 / directeur.igbmc@igbmc.fr