Projets

Le nouveau programme Signalisation cellulaire & Dynamique nucléaire permettra de développer les nouvelles synergies suivantes:

  • intégrer plusieurs acteurs dans la dynamique nucléaire (e.g. métabolisme, lésions de l’ADN, cycle cellulaire, signalisation, exportation d’ARN)
  • partager différentes techniques et approches (imagerie de pointe, biochimie de la chromatine, omiques, analyses d’une seule cellule, modèles murins et modèles cellulaires humains)
  • s’intéresser à une question commune fédératrice: comment la dynamique nucléaire est-elle régulée et comment impacte-t-elle fonctionnellement les processus biologiques clés.

Accès direct

Signalisation cellulaire et dynamique nucléaire (programme émergent)

A l’ère de la post-génomique, il est primordial de passer d’une vision statique de la biologie à une vision plus quantitative et dynamique. La création du Programme émergent « Signalisation cellulaire et dynamique nucléaire » va renforcer les aspects dynamiques des processus biologiques clés, avec un accent particulier sur le noyau. Il rassemble les groupes qui étudient les différents aspects de la réparation de l’ADN, de la chromatine, de la plasticité cellulaire et de la division cellulaire, en lien avec le développement et les maladies métaboliques.

 

Le Programme Signalisation cellulaire et Dynamique nucléaire sera un pilier pour promouvoir les intéraction dans les études des dynamiques nucléaires en réponse aux stimuli (e.g. E. Soutoglou, ME Torres-Padilla, B. Reina San Martin et L.Tora), la signalisation métabolique (e.g. R. Ricci, R. Schneider et L. Tora) au cours du cycle cellulaire (e.g. I. Sumara et R. Schneider) et dans des états pathologiques (R. Ricci, R. Schneider et B. Reina San Martin), en combinant l’imagerie à haute résolution, des approches de biologie des systèmes et l’épigénétique fonctionnelle, à la fois au niveau global, mais également au niveau d’un locus spécifique.

 

Les objectifs du Programme consistent à étudier ensemble : 

  • la réponse dynamique de l’épigénome à l’environnement
  • la dynamique nucléaire et l’architecture de la chromatine dans la pluripotence
  • le cycle cellulaire et le contrôle métabolique de la dynamique nucléaire
  • la réponse en termes de dynamique nucléaire à la signalisation et au stress cellulaire

 

Il est prévu que de nouvelles équipes s'associent à ce Programme.

Imprimer Envoyer

Université de Strasbourg
INSERM
CNRS

IGBMC - CNRS UMR 7104 - Inserm U 964
1 rue Laurent Fries / BP 10142 / 67404 Illkirch CEDEX / France Tél +33 (0)3 88 65 32 00 / Fax +33 (0)3 88 65 32 01 / directeur.igbmc@igbmc.fr