Contact

Doctorant(e) pour étudier la sénescence dans la Maladie d’Alzheimer

Un des tout premiers centres de recherche européens en biomédecine compte 700 employés de 45 nationalités et 47 équipes de recherche qui mettent en  œuvrent leurs connaissances pour l'étude des pathologies humaines comme le cancer et les maladies génétiques.
Le campus de l'IGBMC est situé sur le Parc d'innovation d'Illkirch dans la banlieue strasbourgeoise, dans un environnement scientifique académique et industriel exceptionnel qui favorise largement les collaborations et le transfert technologique.

Référence
IGBMC-ICS-40

Type de contrat
PHD

Date de publication
29/07/2021

La maladie d'Alzheimer (MA) est la première cause de démence en Europe. Cette forme de neurodégénérescence est caractérisée par le dépôt du peptide Aβ mal replié et de forme de Tau hyperphosphorylée et mal repliée, la perte de neurones, l'astrocytose et la microgliose. Il existe quelques conditions génétiques qui induisent la MA dans la population humaine, telles que des mutations du gène APP, ou une expression accrue due à une duplication partielle du gène, ou à la trisomie 21 dans le syndrome de Down. Ce projet étudiera le processus lié au stress, la sénescence cellulaire, au cours du développement de la MA dans un modèle génétique de la maladie. Le projet intégrera des techniques cellulaires et moléculaires de pointe avec des outils génétiques, pour explorer plus la sénescence dans les modèles de MA. Une meilleure compréhension des mécanismes et des voies moléculaires qui sous-tendent la sénescence dans la MA, conduira à l'identification de nouvelles cibles pour des médicaments contre la MA et pourrait conduire à une nouvelle plate-forme pour de futurs essais cliniques chez les patients MA.

Activités

Le candidat apprendra les techniques de base et avancées en génétique et phénotypage murins (maintien des colonies, génotypage, analyses comportementales et physiologiques), en biologie moléculaire (extraction et analyse d'ADN, d'ARN et de protéines) et en biologie cellulaire (immunodétection, microscopie confocale). Il ou elle bénéficiera également d'une formation aux nouvelles techniques d'analyses génomiques et transcriptionnelles et aura l'opportunité de collaborer avec des partenaires français et européens.

Le poste est ouvert dans le laboratoire de l'équipe Hérault. Néanmoins, ce projet associera l'expertise de deux équipes collaboratives de l'IGBMC, Bill Keyes expert dans le domaine de la sénescence et Yann Herault pour les modèles murins de la maladie d'Alzheimer.

Modalités de candidature

Merci d’envoyer votre CV et lettre de motivation à :

emploi@igbmc.fr sous la référence IGBMC-PD-40

Associé à :

Missions

La première année sera consacrée à l'étude de la localisation, de l'apparition et de la dynamique de la sénescence dans la MA. En deuxième et troisième année, le projet examinera la contribution génétique et fonctionnelle de la sénescence à la maladie d'Alzheimer.

Profil

Pour postuler, le/la candidat(e) doit être titulaire d'une maîtrise en biologie et avoir préalablement travaillé(e) dans un laboratoire de recherche. Des connaissances en neurologie, biologie moléculaire et éventuellement génétique sont appropriées ou seront acquises. Le(a) candidat(e) doit être motivé(e), rigoureux, capable de travailler en équipe et d'acquérir de l'indépendance. Enfin, il/elle doit avoir une bonne expression orale en anglais.