Les chiffres

10 équipes de recherche
26 chercheurs
18 post-doctorants
34 doctorants
26 ingénieurs & techniciens
5 masters

Accès direct

Médecine translationnelle et neurogénétique

Modéliser les maladies humaines

Le gène constitue le point de départ des recherches de ce programme. Neurobiologistes et généticiens modélisent des maladies humaines chez la souris. Côté neurobiologie, l’objectif est d’expliquer les mécanismes de contrôle de certaines fonctions majeures du système nerveux et d’identifier des gènes qui interviennent dans la régulation des comportements humains. Ces travaux permettront d’ouvrir de nouvelles voies de lutte contre les maladies neurologiques et psychiatriques, telles que la dépression ou la toxicomanie, et de soulager la douleur. Côté génétique, plusieurs équipes décryptent les mécanismes moléculaires responsables de maladies génétiques touchant le système nerveux ou les muscles. D’autres groupes de recherche analysent les mécanismes intimes d’affections fréquentes, comme les maladies cardiovasculaires ou le diabète. Le but de ces études est de parvenir à trouver des cibles thérapeutiques novatrices.

Ajouter tous les événements de ce département à votre agenda ics icon

Imprimer Envoyer

Université de Strasbourg
INSERM
CNRS

IGBMC - CNRS UMR 7104 - Inserm U 964
1 rue Laurent Fries / BP 10142 / 67404 Illkirch CEDEX / France Tél +33 (0)3 88 65 32 00 / Fax +33 (0)3 88 65 32 01 / directeur.igbmc@igbmc.fr