Contact

Cellules B

RESPONSABLE DE SOUS-GROUPE

Beate HEIZMANN

Après avoir obtenu mon Master en Biologie technique à l'Université de Stuttgart, je suis entrée dans le monde des lymphocytes B en rejoignant le laboratoire de Michael Reth au Max Planck Institute for Immunobiology and Epigenetics (Fribourg, Allemagne). Mes recherches ont focalisé sur la transduction du signal du récepteur des cellules B et j’ai obtenu mon doctorat de l'Université de Fribourg en 2010. J’ai ensuite rejoint l'IGBMC (Illkirch, France) pour effectuer mon post-doc dans le laboratoire de Susan Chan et Philippe Kastner travaillant sur le rôle d'Ikaros dans la différenciation précoce des cellules B. En 2016, j’étais recrutée comme une chercheuse au Inserm. Je suis responsable de l'ensemble du projet cellule B de notre équipe. Je m'intéresse à comprendre comment la famille Ikaros dirige la différenciation et la fonction des cellules B et quelles altérations sont impliquées dans les pathologies humaines, par exemple la leucémie aiguë lymphoblastique. Pour étudier leurs fonctions, des approches à l'échelle du génome telles que ChIP-Seq et ATAC-Seq mais aussi des études mécanistiques au niveau moléculaire sont appliquées dans les systèmes murins et humains.

Membres

Chercheur(euse)s