Contact

Génomique Computationnelle

Génomique Computationnelle

RESPONSABLE DE SOUS-GROUPE

Anais BARDET

Les organismes multicellulaires établissent et maintiennent différents niveaux de transcription dans différents types cellulaire grâce à une régulation complexe et spécifique de l'expression des gènes. Cette régulation est médiée par la liaison des facteurs de transcription de manière coopérative aux éléments régulateurs par la reconnaissance de motifs de séquence d'ADN spécifiques. De plus, l'accès physique des facteurs de transcription à l'ADN peut être modulé par une régulation épigénétique, telle que la méthylation de l'ADN, le positionnement des nucléosomes et les modifications des histones. Le fait de ne pas maintenir cette régulation stricte de l'expression des gènes entraîne des anomalies du développement et diverses maladies, dont le cancer. Nous utilisons à la fois des approches bio-informatiques et expérimentales et intégrons des données génomiques pour étudier la liaison des facteurs de transcription et leur régulation dans les systèmes cellulaires.

Membres