Contact

Oncogenèse et progression des cancers hormono-dépendants

Oncogenèse et progression des cancers hormono-dépendants

RESPONSABLE DE SOUS-GROUPE

Daniel METZGER

Les œstrogènes et les androgènes stimulent la prolifération des cellules épithéliales du sein et de la prostate, et contribuent au développement de tumeurs. Les cancers du sein et de la prostate sont les cancers féminins et masculins les plus fréquents, et sont une importante cause de mortalité. Les traitements hormonaux à base d’anti-œstrogènes (e.g. le Tamoxifène) et d’anti-androgènes (e.g. flutamide, bicalutamide) sont efficaces pour certaines formes de ces cancers, mais peuvent également entrainer des résistances.
Afin d’étudier les mécanismes moléculaires et cellulaires responsables de l’initiation et la progression de ces cancers, nous avons établi des modèles murins reproduisant les caractéristiques et la cinétique des pathologies humaines. Ce projet vise à identifier les divers types cellulaires dans leur microenvironnement et les voies de signalisation sous-jacentes, et à analyser leur signature épigénétique ainsi que leur plasticité.

Membres

Chercheur(euse)s

Post-doctorant(e)s

Doctorant(e)s

Technicien(ne)s


Stagiaires

Publications