Contact

Biologie des cellules syncytiales

Biologie des cellules syncytiales

En raison de leur architecture cellulaire unique, les cellules syncytiales sont confrontées à un certain nombre de défis particuliers que les cellules mononucléées habituelles ne connaissent pas. Mon équipe tente de comprendre les propriétés biologiques fascinantes des cellules syncytiales en utilisant le muscle squelettique comme paradigme.
Actuellement, nous nous concentrons principalement sur la régulation de l'expression génétique à l'intérieur du syncytium musculaire. Nos travaux récents ont démontré que diverses identités nucléaires existent dans les cellules musculaires et, surtout, que de nouveaux sous-types nucléaires émergent dans un modèle de dystrophie musculaire. Nous voulons explorer :

  • comment des destins nucléaires aussi divers sont établis et maintenus à l'intérieur du cytoplasme partagé.
  • comment des mécanismes supplémentaires tels que l'épissage ou la diffusion de biomolécules consolident les identités de noyaux spécifiques après une transcription régionale.
  • la composition nucléaire du muscle dans diverses conditions pathophysiologiques et aborder la manière dont les nouveaux noyaux émergents ont un impact sur la santé du muscle.

En somme, nous travaillons sur un système unique à l'interface de la biologie cellulaire et de la biologie du développement. Bien que nous nous concentrions d'abord sur le muscle, nos concepts et notre approche sont potentiellement applicables à d'autres types de cellules syncytiales comme le placenta ou les ostéoclastes.

Si vous souhaitez travailler avec nous, n'hésitez pas à contacter Minchul Kim, kimm@igbmc.fr.

Actualités

Deux scientifiques de l’IGBMC reçoivent un financement ERC

Juliette Godin et Minchul Kim, deux chargés de recherche Inserm, remportent deux financements du Conseil européen de la recherche, annonce l’organisme…

Lire la suite